Contrôle visuel indirect | Cegelec NDT-PSC

Le contrôle par inspection visuelle et télévisuelle

Le domaine d’application :

L'examen visuel permet de détecter des indications visibles en surface d’un matériau, dues à l’élaboration, à la transformation ou à l’usure. Il est souvent le préambule à un contrôle non-destructif plus poussé. Il est utilisé également pour la détection et la caractérisation de situations dégradées, telles que la détection de corps migrants.

Le principe :

L'examen visuel est le plus répandu des examens non-destructifs. Il est souvent considéré comme simple et peu coûteux. En réalité, ce contrôle nécessite de la part des contrôleurs une grande culture technique et une bonne connaissance des produits soumis à cette inspection. Le récepteur très sophistiqué utilisé est notre œil. Celui-ci peut être abusé par différents paramètres : l’éclairage, la distance et la transmission d’informations.

Deux grandes familles de contrôle visuel se côtoient :

  • le contrôle visuel direct, utilisant l’œil, complété éventuellement par des moyens tels que des loupes, des miroirs…
  • le contrôle visuel indirect, où l’œil inspecte des images transmises par des appareils tels que des endoscopes, des fibroscopes, des vidéoscopes ou des caméras, parfois pilotées à distance dans des situations d’environnement hostile.

Pourquoi utiliser les services de Cegelec NDT-PSC ?

Vos interlocuteurs sont des spécialistes hautement qualifiés, qui vous garantiront  des solutions complètes pour la sûreté de vos installations.